Uncategorized

Lacroix et Tagliani constants dans l’Ouest; Dumoulin brise l’égalité

Le traditionnel voyage dans l’Ouest canadien a permis à Louis-Philippe Dumoulin de briser l’égalité qu’il possédait avec Andrew Ranger au championnat.

Avec un mauvais résultat lors de la première des deux épreuves de la série Pinty’s en Saskatchewan et deux résultats dans le top dont une victoire samedi soir à Edmonton, Louis-Philippe Dumoulin a repris la tête du classement des pilotes.

Il devance par quatre points Cole Powell qui a connu ses meilleurs résultats dans la série canadienne de stock-car au courant de la dernière semaine. L’Ontarien a conclu la semaine avec un quatrième échelon en Alberta tandis qu’il a monté sur la plus haute marche du podium après la deuxième épreuve de la série en Sasketchewan. Au préalable, il croisait le fil d’arrivée derrière le Québécois Donald Theege. Ce dernier a soutiré son premier gain dans la série.

Andrew Ranger n’a pas eu le dénouement espéré à la fin du mois de juillet. Récoltant deux 12e rang en Saskatchewan et à Edmonton, il n’a pu faire mieux qu’un top 10 lors de la seconde manche de la manche en Saskatchewan. De ce fait, le natif de Roxton Pond compose actuellement avec un retard de 21 points.

C’est le même retard qu’a conservé Kevin Lacroix. Après une période creuse cette année, l’Eustachois a rebondi dans l’Ouest. La victoire lui a glissé des mains à Edmonton après avoir mené les 281 premiers tours, mais a fini au deuxième rang. En Saskatchewan, une sixième et septième position lui ont permis de se maintenir dans la course au championnat.

La deuxième moitié du calendrier s’annonce compétitive. Sept pilotes se retrouvent actuellement avec un retard de 21 points et moins sur Louis-Philippe, dont cinq avec un écart inférieur à 16 points. Alex Tagliani nage dans ses eaux en ayant terminé troisième à deux reprises tout en défraîchissant une 6e position dans les champs de la Saskatchewan.

Ces trois épreuves courues dans les Prairies ont procuré l’opportunité de voir à l’œuvre une première femme de l’ouest canadien dans l’histoire de la série Pinty’s. Il s’agissait de Shantel Kalika, native de Prince Albert en Saskatchewan. En trois courses, elle s’est bien débrouillée en amassant deux 14e position et un quinzième échelon. Le plateau de la série comportait 18 voitures lors de ces diverses manches du championnat.

La série canadienne de stock-car revient en sol québécois dans deux semaines pour le Grand Prix de Trois-Rivières. Louis-Philippe et Jean-François Dumoulin ainsi que Marc-Antoine Camirand rouleront à la maison du 10 au 12 août.