Breaking News Courses

Soirée signée Alex Labbé à Saint-Eustache: Kevin Lacroix termine quatrième

Les deux prétendants au titre 2017 de la série NASCAR Pinty’s, Alex Labbé et Kevin Lacroix s’élançaient côte-à-côte à Saint-Eustache. Dans une épreuve marquée par deux phases distinctives, Alex Labbé remporte sa cinquième course de l’année.

Le pilote originaire du Centre-du-Québec a pris les commandes de l’épreuve au 83e tour pour ne plus jamais regarder derrière par la suite. Il a dépassé Kevin Lacroix à ce moment-là avant de le redépasser devant l’Eustachois 150 tours plus pour lui prendre un tour. Donald Theetge est le seul pilote sur le circuit à conclure la course sur le tour du meneur.

 

« Je le savais qu’on serait compétitif, mais c’était une nouvelle voiture, il y avait des petites choses à modifier, mais de là à offrir des performances comme celles-là, c’est impressionnant. (…) La voiture était supposée être bonne sur les grands relais et ce soir on l’a prouvé qu’elle était vraiment compétitive. »

 

À moins d’un scénario catastrophique qui l’empêcherait de prendre part à l’épreuve Cayuga, situé au Sud de la ville de Hamilton en Ontario, Labbé sera champion de la série Pinty’s pour la première fois de sa carrière.

 

De son côté, Kevin Lacroix termine au quatrième rang. À moins que l’on décerne une pénalité majeure à Alex Labbé, il sera officiellement sacré champion de la série NASCAR Pinty’s dans deux semaines en Ontario.

 

« L’an passé, c’est ça qu’on visait et cette année c’était encore le but, raconte-t-il. On a fait beaucoup de changements au cours de l’hiver. On a amené de gros morceaux. Nous voulions le championnat et pouvoir le savourer une course avant la fin c’est vraiment extraordinaire. »

 

Néanmoins, lors des premiers tours, Lacroix qui s’élançait de la position de tête a pris l’ascendant sur Labbé. Toutefois, après avoir protégé sa voiture, le pilote de la voiture 32 est revenu avec force jusqu’à prendre les commandes de l’épreuve.

 

« Quand est venu le temps de doubler ça été un peu moins le fun, mais j’ai été patient, on s’est touché un peu, mais l’important c’est d’avoir terminé en avant. Au début, j’ai vraiment économisé la voiture. J’ai tombé en arrière de Kevin et j’ai attendu  pour le dépasser puisque j’avais tout à perdre, analyse Labbé. Je me devais de ne pas faire d’erreurs et d’éviter de pousser trop fort pour éviter de provoquer un accrochage. C’est ça qui pouvait briser notre course. »

 

Remontée de la course signée Lapcevich

La remontée de la course revient au jeune Ontarien Cayden Lapcevich. Ce dernier a remonté presque en entièreté le plateau pour croiser le fil d’arrivée au troisième rang. Lui qui s’était qualifié au onzième mentionne simplement que les réglages de la voiture étaient conçus de façon à évoluer sur une piste fraîche.

 

« Quand Labbé m’a dépassé, je me suis dit: je dois le suivre et toujours être en arrière de lui, explique le jeune Lapcevich. J’espérais voir un drapeau jaune pour obtenir la passe gratuite. J’ai continué à la suivre sans cesse tout en dépassant les autres. Nous pouvions nous tenir avec lui. C’était difficile, mais j’essayais de tout donner. Je ne pense pas que j’aurais été capable de le passer pour retourner sur le même tour que lui. »

 

L’épreuve a été marquée par un accident notable au  65e tour impliquant Joey McColm, Charles Harvey et Brandon White. Les officiels ont été dans l’obligation d’arrêter la course une quinzaine de minutes.

 

Du côté des autres Québécois, les frères Louis-Philippe et Jean-Françcois Dumoulin terminent respectivement en cinquième et sixième position. Andrew Ranger complète l’épreuve au huitième échelon alors que le Lanaudois Alexandre Tagliani termine au 10e rang.

 

Les pilotes prennent maintenant la direction de Cayuga en Ontario pour la dernière épreuve du championnat qui aura lieu le 23 septembre prochain.

 

Crédit photo: Sébastien Gervais / Sports du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *