Breaking News Courses

D’une voiture de rue à une série automobile

Martin Harvey en est à sa septième saison en série GT3 Porsche. Si aujourd’hui il se retrouve à bord d’un volant, c’est par pur hasard.

Harvey est originaire du Lac-Saint-Jean et habite maintenant Repentigny, mais travaille dans la région de Berthierville. L’homme de 60 ans effectue de la course automobile depuis 12 ans. Depuis 6 ans, il coure en série Porsche et ce n’est pas un pur hasard. Il faut remonter au début des années 2000 alors que Porsche souhaitait s’installer au Canada.

Puisqu’il était un propriétaire d’une voiture de la compagnie allemande, Porsche l’a approché afin de savoir s’il était ou non intéressé, puis après avoir hésité, il a décidé de faire le grand saut.

« Je roule en Porsche parce que c’est une voiture d’endurance. Les vitesses de pointe qu’on va chercher à Trois-Rivières des vitesses de pointe de 230 km/h. Le régime moteur est souvent à 8500 tours par minute sur le tracé trifluvien. »

« La voiture coûte cher à l’achat, oui c’est vrai. Mais ça ne brise pas et c’est moins d’entretien et de mécanique à faire chaque fin de semaine de course que d’autres séries. En fin de compte, ça revient quasiment à la même chose », évoque celui qui est, entre autre, franchisé d’une chaîne de restaurants rapides.

De plus, le pilote de la voiture numéro 08 est un peu excessif dans tout ce qu’il entreprend. Celui qui est pilote d’hélicoptère et qui adore la plongée sous-marine sait qu’il est encore capable d’en prendre.

 

Tant que la santé suivra

À l’aube de la soixantaine, continuer à faire du sport de haut niveau est exigeant pour le corps. Qu’il s’agisse d’un effort soutenu pour une période de trente minutes ou de plus d’une heure, la santé est mise au défi.

« Je ne prendrais pas plus ou moins de 45 minutes de course. L’important qu’il faut avoir au sein de nos séances c’est de la compétition qu’il y aille un défi et en ce moment, il y en a du défi. Puis, Trois-Rivières c’est un circuit qui est exigeant », mentionne celui qui n’a pas pris part à la dernière tranche du championnat à Mosport et qui termine cinquième dans la série Master.

La série GT3 de Porsche se promène un peu partout au pays. La série du constructeur allemand en profite même pour faire un saut dans l’État de New York en passant une fin de semaine sur le mythique tracé de Watkins Glen lors du mois de juillet.

« Honnêtement, avant que je débute la course automobile, j’aurais été incapable de situer où c’était Watkins Glen, relate-t-il en riant. J’ai visité tellement de beaux circuits dont Road Atlanta et Virginia international raceway. »

Harvey n’a pas l’intention d’arrêter de sitôt de faire de la course automobile. Toutefois, d’ici dix ans, il ne se voit plus en série Porsche. Celui qui est natif de la région du Saguenay/ Lac Saint-Jean ne dirait pas non pour courir dans le championnat de la série canadienne de voitures de tourisme (CTCC). D’ici là, le résident de Lanaudière poursuivra son parcours à bord d’un bolide du championnat GT3 Porsche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *