Breaking News

Pour une quatrième fois, Andrew Ranger partira en pole

À pareille date en 2016, Kevin Lacroix réalisait un record de temps en séance de qualification. Andrew Ranger a passé bien près de reléguer le temps de Lacroix aux oubliettes alors qu’il a obtenu la position de tête, sa quatrième sur le circuit de Trois-Rivières.

Avec un temps d’une minute, six secondes et 958 millièmes, Ranger a profité d’une piste libre pour devancer cinq autres Québécois lors de la séance de qualification, soit 70 millièmes de moins que le record de piste enregistré par l’Eustachois. Ce dernier partira quatrième demain après-midi.

« Quand j’ai entendu qu’on pouvait sauter sur la piste, j’ai décidé d’y aller moi-même et cet été la température est tellement changeante que je ne voulais pas prendre de chance », raconte un Andrew Ranger qui n’avait pas le goût du risque.

Et cette position de tête fait du bien à Andrew Ranger qui a dû rater la course d’Edmonton pour des ennuis de santé.

« Ça fait assez longtemps qu’on roule ici qu’on sait ce que ça prend. Mais les freins, je n’étais pas capable de freiner comme du monde », avoue le natif de Roxton Pond.

Lorsque rien ne fonctionne lors des essais libres, le pilote doit se ressaisir. Les problèmes de freins sont venus nuire quelque peu à Ranger au cours de la journée.

« Je ne me sentais pas à l’aise de rentrer dans le virage, même la pédale de frein au fond. L’équipe a refait de A à Z le système de freins et je pouvais rentrer dans les virages en étant beaucoup plus confortable et stable. Des fois c’est dur parce que quand tu pilotes depuis longtemps ici, tu te dois de mettre le hamster à arrêt et tu penses à un paquet de trucs»

Que des Québécois parmi les cinq premiers

Alex Tagliani a passé bien près de le rejoindre dans les 1 :06, mais le Lanaudois partira aux côtés de Ranger avec un temps de 1 :07.001. Marc-Antoine Camirand complète le top 3.

« Je pense que c’était un bon tour et la voiture était très bonne. C’est tellement serré qu’on joue les centièmes et on a une bonne voiture pour les longs relais. »

Les trois premiers n’attendent pas à faire de cadeau à Kevin Lacroix qui pourrait prolonger sa séquence de victoire sur circuit routier à six.

De leur côté les frères Louis-Philippe et Jean-François s’élanceront respectivement cinquième et huitième sur la piste trifluvienne. Le meneur au championnat des pilotes Alex Labbé s’est qualifié au sixième échelon.

Quant à lui, Cayden Lapcevich partira au onzième rang. Gary Klutt a signé un temps identique à Lapcevich en bouclant le tracé de Trois-Rivières en 1 :08.211. Le Québécois David Michaud partira en dixième position.

Les coureurs se donnent rendez-vous demain après le dîner pour la neuvième étape du calendrier 2017 de la série Pinty’s.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *