Breaking News Courses Uncategorized

Après une bourde hier, Xavier Coupal a le dernier mot

TROIS-RIVIÈRES | Ayant remporté la première épreuve de la fin de semaine, Xavier Coupal partait de nouveau de la position de tête dimanche matin. C’est sous une piste s’étant asséchée que le vert a été abaissé sur le tracé trifluvien.

Au milieu de l’épreuve, Xavier Coupal sort large à Dépailler, Olivier Bédard se pointe à l’intérieur au virage Ryan. Les deux sont à la même hauteur et Coupal aura le dernier mot le long de la ligne droite. Après cette petite frousse, le résident de Saint-sur-Richelieu n’a plus jamais regardé derrière lui pour rempoter la deuxième épreuve de la série devant Bédard. Kevin King complète le podium.

« Nous avions une stratégie différente, raconte Coupal. La voiture glissait au début, mais elle s’améliorait. Il fallait que je sois patient. On a essayé de faire ça le plus propre possible quand Olivier c’est essayé. C’était une belle manœuvre de sa part. »

« Ç’a été très très proche, souffle Bédard. J’ai fait quelques erreurs après ma tentative. J’attendais un miracle : sois la pluie ou la voiture de sécurité, mais je n’ai pas eu ma chance au final. »

Après cette tentative ratée, l’action s’est déplacée derrière le duo de meneurs. Tout au long de l’épreuve, Kevin King a retenu un beau train de trois voitures derrière lui. Jean-Marc Isabelle et Valérie Limoges et Richard Spénard ont lutté pour la dernière marche du podium.

Alors que Limoges tente de dépasser Isabelle en fin d’épreuve Richard Spénard est quelque peu surpris au freinage et provoque un contact qui mettra fin à la course d’Isabelle et de Limoges. Ce dernier est déçue de la tournure des événements, elle qui était cinquième au classement général.

« Je n’avais pas mis des pneus et je crois que ça l’a fait une grosse différence », note pour sa part Kevin King.

Nic Hammann et Stefan Radzinski complètent le top 5. De son côté, Marc-Antoine Demers croise le fil d’arrivée au septième rang. Valérie Chiasson termine au quatorzième échelon. La course a débuté sous neutralisation alors qu’un contact a lourdement sonné Timothy Hauraney.

Même s’il a remporté la première épreuve hier, Coupal a été classé septième en raison qu’il a mis les quatre roues hors-piste. L’écart entre les deux premiers au classement général est de 29 points. Il est important de préciser que malgré le retard que Bédard accuse sur le Johannais, seuls les 12 meilleurs résultats de la saison sont pris en compte au championnat.

Les pilotes se donnent maintenant rendez-vous la fin de semaine du 3 septembre prochain pour les 13e et 14e manches de la série. Les pilotes retourneront pour la dernière fois de la saison à Mosport avant de conclure le calendrier à Mont-Tremblant à la fin du mois de septembre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *