Armada Hockey LHJMQ

Une erreur coûteuse

Brassard a bloqué les 38 rondelles dirigées vers lui.
Brassard a bloqué les 38 rondelles dirigées vers lui.

Boisbriand, 3 avril 2015 — Un mauvais changement d’effectif aura permis aux Olympiques de marquer ce qui deviendra le seul but de la partie dans une victoire de 1-0 pour ainsi prendre l’avance 3-2 dans sa série face à l’Armada.

Les deux équipes ont connu une rencontre quasi parfaite dans les deux sens de la patinoire. L’intensité était nécessairement au rendez-vous et chaque pouce était âprement disputé sur la glace.

«Ce fut une très bonne partie de hockey et en troisième période, l’Armada a joué avec l’énergie du désespoir, souligne Benoit Groulx. On a su quand même gagner un match de séries très serré, un match exceptionnel. C’est du très bon hockey junior qui se joue ici.»

Les hommes de Joël Bouchard, à leur habitude, ont encore une fois dominé au chapitre des tirs avec un total de 39 contre 19 pour les visiteurs. Les deux gardiens ont excellé et ont gardé leur équipe respective tout au long de la rencontre.

Toutefois, une simple erreur lors d’un changement a finalement donné la victoire aux Olympiques. «C’est une malchance, soutient le directeur général et entraîneur-chef de l’équipe blainvillo-boisbriannaise. Nikita [Jevpalovs] a trébuché sur la séquence alors il n’a pas pu être le troisième homme, ce qui a donné le trois contre deux.»

 

Brassard encore fumant

Le portier des Olympiques a pour sa part encore une fois connu une rencontre du tonnerre, signant du même coup son deuxième blanchissage en carrière en séries éliminatoires. Le gardien de 21 ans a d’ailleurs reçu 19 lancers seulement en troisième période alors que son équipe menait par un but.

«J’étais en forme ce soir, j’avais de bonnes jambes et je voyais la rondelle, indique François Brassard. Il y avait beaucoup d’action et de lancers.»

Cette prestation rappelle drôlement celle du premier affrontement entre les deux formations lors de cette série, alors qu’il a bloqué 34 des 35 lancers dirigés vers lui.

 

L’Armada dos au mur

Avec la défaite de ce soir, la formation des Basses-Laurentides se doit de remporter ses deux prochains duels si elle veut passer au deuxième tour. La série se transporte cependant à Gatineau où les Olympiques voudront assurément en finir à domicile.

«S’il y avait une équipe qui pouvait revenir en force ce soir, ce sont les Olympiques de Gatineau; s’il y a une équipe qui est capable d’aller égaliser la série à Gatineau dimanche, c’est l’Armada de Blainville-Boisbriand», philosophe le pilote de la formation de l’Outaouais.

Le sixième match aura ainsi lieu ce dimanche au Centre Robert-Guertin. Si la Flotte remporte cette partie, elle pourra disputer la victoire à ses rivaux mardi prochain au Centre Excellence Sports Rousseau.

Maxime Hébert, @SDN_Hebert, SportsDuNord