Armada Hockey LHJMQ

Les Remparts vaincus à domicile

Samuel Montembeault a réalisé 27 arrêts dans la victoire.
Samuel Montembeault a réalisé 27 arrêts dans la victoire.

Québec, 1er novembre 2014 — L’Armada a infligé une première défaite aux Remparts à domicile cette saison avec une victoire de 4-2.

Après un engagement initial sans histoire, Adam Erne a sonné la charge dès la première minute de la période médiane en prenant son propre retour de lancer avant de toucher la cible une onzième fois dans cette présente campagne.

Danick Martel a répliqué avec deux buts pour l’Armada, en s’échappant tout d’abord en désavantage numérique, puis en marquant d’un tir vif du côté de la mitaine de Callum Booth avec l’avantage d’un homme. Raphaël Maheux avait redonné l’avance aux Remparts sur un trois contre un tout juste avant ce deuxième but.

Montembeault vole la troisième

Philippe Sanche a finalement permis à l’Armada de prendre l’avance dans la rencontre grâce à un but moins d’une minute après le début du troisième tiers, puis Colin MacSween a enfilé l’aiguille pour une première dans la LHJMQ et du même coup porter le coup de grâce aux Remparts.

Samuel Montembeault a gardé cette avance importante pendant ce temps. À 4-2, la troupe de Philippe Boucher a mis beaucoup plus de pression en territoire adverse. Mais le gardien de 18 ans a réalisé les arrêts importants à chaque fois.

Daniel Jacobs venu en relève à Joël Bouchard présentement au tournoi U17 a pu savourer sa première victoire derrière le banc d’une équipe du circuit Courteau. Il n’avait que de bons mots sur la performance de son cerbère. « Il a fait de gros arrêts, des arrêts clés. Je n’aurais pas pu demander mieux de lui. »

Marc-Olivier Roy déçu

L’espoir des Oilers d’Edmonton était loin de sourire après cette défaite amère face à son ancienne équipe malgré une récolte d’une mention d’aide sur le but de Maheux. Il a avoué avoir été nerveux au début de la partie, mais a confié qu’il pense que l’équipe et lui-même aurait dû mieux jouer.

Il a toutefois louangé la formation des Laurentides pour leur performance. « L’Armada est une équipe qui travaille fort et qui ne lâche pas pendant 60 minutes. Il faudrait apprendre d’elle et de transporter ça cette semaine et travailler là-dessus pour de meilleurs résultats. »

L’attaquant de Boisbriand devra patienter un peu plus d’un mois avant d’affronter à nouveau son ancienne équipe puisque le prochain duel entre les deux formations sera le 5 décembre au Colisée Pepsi.

L’Armada retourne quant à elle déjà à Boisbriand, car elle reçoit dès ce dimanche à 16h les Voltigeurs de Drummondville.

Maxime Hébert, @SDN_Hebert, SportsDuNord