Hockey LHJMQ

Semaine presque parfaite pour les Remparts

François Brassard a enregistré un record de la LHJMQ en blanchissant l’adversaire pendant 212 minutes et 10 secondes
François Brassard a enregistré un record de la LHJMQ en blanchissant l’adversaire pendant 212 minutes et 10 secondes

Seulement deux rencontres étaient au programme pour les hommes de Philippe Boucher cette semaine. Les Remparts ont été en mesure d’amasser trois points sur une possibilité de quatre, alors qu’ils ne sont pas parvenus à compléter leur semaine parfaite samedi soir, alors qu’ils rendaient visite à l’Océanic de Rimouski.

Les Diables rouges amorçaient leur courte semaine d’activité vendredi soir, alors qu’ils recevaient la visite des Tigres de Victoriaville, au Colisée Pepsi. Cette rencontre marquait entre autres les débuts tant attendus de l’attaquant Olivier Archambault du côté québécois. Atteint d’une mononucléose depuis plus d’un mois et demi, l’ancienne propriété du Canadien de Montréal n’avait pu enfiler l’uniforme de la formation de la Vieille-Capitale depuis qu’il avait été acquis des Voltigeurs de Drummondville via transaction plus tôt cette année.

Mathew Lamontagne | SportsduNord.com

En plus du retour d’Archambault, une importante marque pouvait être fracassée du côté des Remparts lors de cette rencontre. Ayant blanchi la formation adverse à ses deux départs précédents, le gardien François Brassard avait la chance d’établir un nouveau record de tous les temps de la LHJMQ, pour ce qui est du nombre de minutes consécutives sans accorder de filet.

C’est lors du troisième vingt que le gardien des Remparts est parvenu à battre l’ancienne marque détenue par Mathieu Chouinard, qui était de 207 minutes et 4 secondes. Nouveau record qui lui a valu une ovation monstre de la part des 9754 partisans présents au Colisée Pepsi, à en donner des frissons! C’est finalement Philippe Hudon qui a fait arrêter le compteur en déjouant Brassard après pas moins de 210 minutes et 10 secondes sans accorder de but.

Pour ce qui est de la rencontre en tant que tel, les locaux l’ont emporté par le pointage final de 4-1. Herzog (15e), Sorensen (8e), Caron-Roy (3e) et Archambault dans un filet désert (1er) à son premier match, sont parvenus à enfiler l’aiguille pour Québec alors que comme mentionné précédemment, Hudon a été le seul à y parvenir pour Victoriaville.

Adam Erne a reçu le diagnostic d’une contusion à la hanche gauche
Adam Erne a reçu le diagnostic d’une contusion à la hanche droite au lendemain du match face aux Tigres

Bémol dans une victoire éclatante

Moment inquiétant pour la troupe de Philippe Boucher lors du troisième vingt alors que l’attaquant de 18 ans Adam Erne a perdu pied avant de heurter très violemment la bande de plein fouet. Après être resté étendu de longs instants sur la patinoire, l’aide de deux de ses coéquipiers fût nécessaire afin de le conduire en dehors de la surface glacée.

Aperçu en béquilles quelques instants après la rencontre, Erne a finalement été diagnostiqué avec une contusion à la hanche droite, le lendemain matin. En espérant qu’il prenne du mieux rapidement.

Fin de rencontre décevante

Les Remparts prenaient donc la direction de Rimouski vendredi en fin de soirée, en prévision de leur rencontre de samedi soir face à l’Océanic. Les Diables rouges, ce soir là vêtus de blanc, se sont inclinés de façon crève-cœur par la marque de 4-3 en tirs de barrage face aux hommes de Serge Beausoleil après avoir mené 3-1 au cadran en début de troisième tiers.

Tout a bien début pour les Remparts. Le match n’était vieux que de quelques minutes quand Olivier Archambault a poursuivit sur sa lancée, faisant bouger les cordages pour une deuxième fois en autant de matchs, permettant aux siens de mener par un. L’avance des visiteurs n’a cependant pas durée bien longtemps alors que Anthony DeLuca a nivelé la marque un peu plus de cinq minutes plus tard.

Après que Brent Turnbull ait été l’unique marqueur du deuxième engagement, Nick Sorensen a permis aux Remparts de mener par deux en début de troisième période, trompant la vigilance de Philippe Desrosiers, qui cédait du même coup pour une troisième fois au cours de la soirée.

L’Océanic n’avait cependant pas dit son dernier mot. Dominic Beauchemin et Peter Trainor ont tous deux marqué leur 12e filet de la présente campagne lors du troisième tiers, permettant aux locaux de créer l’égalité 3-3. La prolongation ne permit pas de déclarer de vainqueurs, les tirs de barrage furent donc nécessaires.

Auteur d’un des deux filets de l’Océanic en troisième période, Dominic Beauchemin fût l’unique joueur à déjouer le cerbère adverse lors de la fusillade, propulsant ainsi les siens vers un gain de 4-3.

Revanche en vue? 

Autre petite semaine de deux rencontres pour les hommes de Philippe Boucher alors qu’ils s’installeront au Colisée Pepsi pour y disputer deux rencontres à domicile. Les hostilités s’amorceront mercredi soir alors que les bon vieux Saguenéens de Chicoutimi seront en visite. Puis, dimanche après-midi, 15h, les Remparts auront l’occasion de prendre leur revanche sur la troupe de Serge Beausoleil, lors de la visite de l’Océanic de Rimouski, dans la Vieille-Capitale. Deux excellents duels en perspective.