Collegiale - Hockey Coupe Mémorial 2012 Hockey LHJMQ

Mathieu Chouinard se plaît dans ses nouvelles fonctions

Mathieu Chouinard, entraineur-chef des Nordiques du Collège Lionel-Groulx
Par Simon Laliberté, Sportsjuniors.com

Trois-Rivières | L’ancien gardien de but des Cataractes de Shawinigan, Mathieu Chouinard n’a pas perdu sa passion pour le hockey. Six ans après avoir accroché ses jambières, il a accepté, cet été, le poste d’entraineur-chef des Nordiques du Collège Lionel-Groulx.
Au cours des 44 dernières années, une pépinière de gardien de but d’impact a porté les couleurs des Cataractes de Shawinigan. De 1996 à 2000, les partisans de la plus vieille franchise de la Ligue Canadienne de Hockey ne sont pas prêts d’oublier les exploits réalisés par Mathieu Chouinard devant la cage de leurs favoris, lui qui a fait vibrer à lui seul l’aréna Jacques-Plante.

Au terme de sa carrière de hockeyeur, Chouinard n’aurait jamais imaginé diriger une équipe. Finalement, son passage derrière le banc des Patriotes de St-Laurent dans le circuit Collégial en tant qu’entraineur adjoint lui a fait découvrir une nouvelle passion. « Je me suis rendu compte que j’en connaissais plus que je pensais. J’ai pris gout à coacher et je voulais du même coup plus de tâches. Être gardien de but amène de nombreuses responsabilités, donc je voulais revivre la même expérience. Aussi, le fait que je m’amuse énormément est sans aucun doute ma motivation la plus grande en ce moment ».
Son passage dans la cité de l’énergie lui a permis de côtoyer un entraineur d’exception à ses yeux, Denis Francoeur. «Denis est une sommité dans le hockey junior, dans la Mauricie et à travers le Québec. Il ne cesse constamment de s’impliquer avec les jeunes et développer des programmes de hockey, dans les écoles» a-t-il affirmé. « Quant à André Carlos, avec qui j’ai fait mes premiers pas derrière le banc à St-Laurent, il a été mon mentor dans ce domaine. Il m’a ouvert la porte et je crois que je ne pouvais pas avoir un meilleur modèle, car il a remporté le titre d’entraineur de l’année à deux années consécutives» a-t-il ajouté.

Mathieu Chouinard et Jason Pominville lors d'un match caritatif à Shawinigan

«J’aimerais progresser dans ce domaine» – Mathieu Chouinard
Chouinard ne cache pas qu’il aimerait un jour devenir entraineur dans le circuit Courteau ou dans un calibre professionnel. Cependant, le principal intéressé devra acquérir quelques années d’expérience. «Pour l’instant, en plus de mon poste d’entraineur-chef, je donne des cliniques de gardien à quelques endroits, dont à Trois-Rivières au sein du programme de Denis Francoeur. Le hockey est toute ma vie. J’ai arrêté de jouer d’une façon abrupte, mais la game demeure la même. Vivre du hockey et graduer dans le coaching est ce que je veux faire».