Boxe

S.Gauthier l’emporte par KO au 1er round

Sébastien Gauthier a réussi avec succès son retour à la compétition l'emportant de façon décisive.

Québec – 28 septembre 2012 – Le Jérômien Sébastien Gauthier à effectué avec succès son retour lors du premier gala pro-am du Centre sportif Empire, en défaisant le Hongrois David Kanalas par KO après seulement 47 secondes.

« Quand je suis monté sur le ring, je les (David Kanalas) regardé droit dans les yeux, il avait une belle attitude,  j’ai immédiatement su qu’il était venu ici pour se battre et je lui ai fait signe OK on va se battre », de dire le boxeur de Saint-Jérôme.

Pour son retour Sébastien Gauthier ne pouvait espérer mieux. Dès les premiers instants du combat, Gauthier prend position au centre du ring et passe en mode offensive. Après avoir essuyé trois frappes de Kanalas, Sébastien envoie quelques combinaisons à son adversaire.

Quelques coups plus tard, le Hongrois David Kanalas encaisse une pluies de coups et cède finalement sur le crochet au corps de Gauthier. Le crochet était similaire à celui que Lucian Bute avait servi à Librado Andrade. Après le violent coup qu’il a reçu, Kanalas est incapable de se relever et doit concéder la victoire à Gauthier.

« On est déçu, on aurait voulu avoir un KO beaucoup plus étincelant, mais tout de même je suis content de la performance de Sébastien et il sera de la carte du 3 novembre au Centre Bell », souligne son entraîneur Pierre Bouchard.

Pierre Bouchard entraîneur de Sébastien a laissé sous-entendre que le prochain combat de son protégé aurait lieu chez les 115 Lbs. « Pour son prochain combat, nous allons aller probablement chez les 115 Lbs, contre un adversaire mondialement reconnu et par la suite, tenter d’avoir un combat de championnat du monde », rajoute Bouchard.

Une ambiance digne d’un duel Bute-Pascal

Plusieurs supporteurs de Gauthier étaient présents sur place, lui qui est entraîneur au club de Boxe de Lévis. À la suite de son combat, il a tenu à remercier du fond du cœur les personnes qui se sont déplacées pour le voir boxé et il a terminé son message en remerciant les membres du club de Lévis qui l’ont encouragé  durant la totalité du combat et même que ça soit ici (Centre Sportif L’Empire), au Centre Bell ou au Colisée.

Dès l’introduction de Sébastien (Gauthier), les gens scandaient son nom et cela a duré durant plusieurs minutes.  Rencontré après le combat de son ami, Apou Côté n’avait que de bon mots sur l’organisation de l’événement. « L’ambiance était vraiment incroyable ce soir, en plus les combats présentés étaient tous très bons, tant les combats amateurs que les pros », souligne Pier-Olivier Côté.

Bouchard par décision unanime

La finale du gala opposait Julius Bunda à Sébastien Bouchard. Les deux pugilistes semblaient en jambe pour ce duel qui s’annonçait explosif. Au premier engagement, c’est la défensive de Bouchard qui aura retenu toute l’attention.

Après six rounds où Sébastien Bouchard aura été pour la majeure partie du temps l’agresseur dans ce combat, il sera de la tâche des juges de couronner le vainqueur. Les trois juges en place remettent des cartes identiques de 59-55 en faveur Bouchard qui l’emporte par décision unanime.

« C’est Bouchard (Sébastien) qui avait le plus gros défi de la soirée en affrontant quelqu’un de plus gros et plus grand que lui. Il a semblé tendu lors de son combat. J’aurais aimé voir plus de combinaison et il aurait même pu arrêter Bunda après le 4e round, mais au final c’est une belle performance de Sébastien (Bouchard) », commente Pierre Bouchard.