Boxe

Adonis Stevenson est gonflé à bloc !

Adonis Stevenson (au centre) en compagnie des têtes d'afiche des galas Rapide et dangereux. (De gauche à droite) Kevin Bizier, Antonin Décarie, David Lemieux et Didier Bence

Le groupe GYM et Adonis Stevenson sont fin prêt pour le 12 octobre, alors que le pugiliste Québécois Adonis «Superman» Stevenson affrontera le boxeur américain Donovan George (23-2-1, 20 K.-O.) dans le cadre d’un combat éliminatoire au titre IBF des super-moyens, ceinture actuellement détenue par le tombeur de Lucian Bute, Carl Froch.

Stevenson (18-1, 15 K.-O.) s’est finalement remis de sa blessure à la main gauche qui l’a empêché de se battre le 17 août dernier, la troisième blessure à une main subie par l’un des protégés du Groupe Yvon Michel (GYM). Après Jean Pascal et David Lemieux, Stevenson avait été ennuyé par cette vilaine blessure.

Adonis montera sur le ring, le 12 octobre avec  seul objectif en tête  de remporter le combat de façon convaincante. Comme il nous l’a habitué par ses derniers combats, les amateurs de boxe seront servis par un grand spectacle et si je dois vous donner un conseil, ne clignez pas des yeux.

C’est surement le combat qui a été le plus dur pour le président de GYM, puisqu’il se trouvait devant une situation, où aucun boxeur ne voulait affronter Adonis. C’est finalement le boxeur américain Donovan George qui aura la lourde tâche d’affronter Superman.

« On ne se racontera pas d’histoire: vous avez vu à quel point ç’a été difficile d’obtenir un adversaire mondialement classé pour l’affronter, a indiqué Yvon Michel, président de GYM à notre collègue de la Presse canadienne.

La chance d’une vie

À 34 ans, rares sont les boxeurs qui auront une deuxièmes chances, donc Adonis devra la saisir le 12 octobre prochain. Le président de GYM avoue que le temps joue un peu contre lui. Donc, s’il perd, même s’il devait perdre une décision partagée, il va se retrouver relégué et ça va être très, très difficile pour lui de remonter.

Personne dans la sphère de la boxe ne souhaite au boxeur d’origine haïtienne de s’incliner encore moins son entourage. «C’est sûr que je n’ai pas le temps d’niaiser, avoue-t-il  en riant.

Le 12 octobre, Adonis aura sa destinée entre ses mains sera-t-il en mesure de remporter ce combat et comment il réussira ? Ce sont les deux questions que tous se posent.

Lemieux et Alvarez en action

En plus d’avoir Adonis Stevenson en finale, les amateurs de boxe québécois auront la chance de voir lors de cette soirée qui s’annonce mémorable les boxeurs Eleider Alvarez  et David Lemieux. Cependant, aucun adversaire n’a été confirmé.

Pour Lemieux il s’agirait d’un deuxième combat cette année, après avoir effectué un retour à la compétition le 8 juin dernier en disposant par Knock-out le mexicain Jaudiel Zepeda. Quant à Alvarez, l’athlète originaire de Colombie n’a pas remonté sur le ring depuis sa victoire contre Shawn Hawk en juin dernier.