DEADEND RACE

Les Cataractes s’imposent face aux Knights

Photo: Vincent Ethier

Shawinigan – Les Cataractes tentaient de remporter une première victoire à la coupe Memorial, chose qu’ils ont été en mesure de réaliser. Brandon Gormley (2), Mikael Bournival, Pierre-Olivier Morin, Micheal Chaput et Loïk Poudrier ont marqué pour les Cataractes.
L’ambiance au Centre Bionest était endiablée, pour ce match face Knights et ce dès le début de la joute, les partisans avaient senti le besoin d’être un facteur très important chose qui a été accomplie à la perfection. « L’ambiance était folle ce soir, les partisans nous ont donné l’énergie qu’il nous fallait pour remporter ce match », a admis le capitaine des Cat’s Mikael Bournival.

Tôt en première période, les Cataractes ont rapidement imposé leur tempo, les champions de l’Ontario étaient même dominés 9-3 au chapitre des tirs au but après 12 minutes d’action au Centre Bionest.

Avec seulement 3:37 à faire au premier vingt, l’espoir du bleu blanc rouge, Mikael Bournival fait dévier le tir de la pointe de Brandon Gormley.

Les Cataractes reprennent où il avait laissé en première période. Avec seulement 50 secondes d’écoulées au deuxième tiers, Brandon Gormley propulse les Cat’s en avance avec son 2e du tournoi.

Après avoir joué le coup aux Sea Dogs la veille, lorsque Housser se fait déjouer par Loïk Poudrier. Ce dernier permettait du même coup à son équipe de prendre les devants 3-1.

Toutefois, il ne faut jamais compter London comme battu, la troupe de Mark Hunter réduit l’écart à 3-2 quelques secondes plus tard.

Jusqu’à maintenant au tournoi de la coupe Memorial, le match entre les Knights et les Cat’s est le plus physique du tournoi, alors que de nombreuses mises en échec percutantes ont été servies tant du côté de Shawinigan que de London.

Le gardien des Cataractes, Gabriel Girard a donné raison à ses entraineurs, Girard s’est signalé à plusieurs reprises et n’a pas semblé rouillés malgré une absence d’un peu plus d’un mois devant le filet des jaunes.

Pierre-Olivier Morin sème l’hystérie dans le Centre Bionest, alors qu’en début de troisième période, il inscrit un but des plus important pour son équipe. Un but qui lançait son équipe en avance 4-2 face à London.

Vincent Arsenault et Brett Cook se sont livré un furieux combat, les deux hommes n’ont jamais bronché. Il aura fallu l’intervention des juges de ligne pour mettre fin aux hostilités.

Les Cats pouvaient mettre pratiquement fin aux chances de London de revenir dans le match et c’est ce qu’ils ont fait. Posté à la pointe, Brandon Gormley dirige un tir papillon vers Housser, ce dernier avait la vue voilée et n’a rien pu faire.

Micheal Chaput confirme la victoire des siens avec 1:45, lorsqu’il marque dans un filet désert. Le prochain match des cats aura lieu le mercredi 23 mai face aux Sea Dogs de Saint John.

Vincent Tremblay, SportsduNord

 

La galerie de photos de SportsduNord

PAGE FACEBOOK DE SPORTSDUNORD