DEADEND RACE

L’Armada éliminé par l’Océanic de Rimouski

Peter Trainor de l’Océanic a semé la consternation, avec un tir précis

Revers de 5 à 4 au 7e mach
(Rimouski, le 17 avril 2012 (Collaboration de Normand Simard, www.sportsaglac.com)– Les dés sont pipés, l’Armada a été défait ce soir au Centre d’Excellence Sport Rousseau, subissant ainsi les affres de l’élimination, dans un revers de 5 à 4 face à l’Océanic qui avait évité l’élimination, dimanche dernier, au Colisée de Rimouski.

L’Océanic a amorcé le duel avec une grande détermination et très inspiré, se donnant une priorité de quatre buts au début du 2e vingt, suite à un doublé d’Alexandre Mallet ainsi que des filets d’Alexandre Tanguay et Jakub Culek.
Par la suite, l’Armada y est allé d’un hockey de rattrapage, comme il l’a fait plusieurs fois cette saison, avec quatre buts sans riposte qui ont provoqué l’égalité.
Vincent Richer avec un doublé ainsi que Tommy Giroux et Raphaël Pouliot ont été les acteurs de ce revirement. Le but égalisateur de Pouliot, survenu à 12;23 du 3e vingt, a soulevé la foul. Toutefois, seulement 23 secondes plus tard, Peter Trainor de l’Océanic (8e but des séries) a semé la consternation, avec un tir précis de l’enclave, marquant le filet qui s’est avéré celui de la victoire.

Joël visiblement déçu se doit envisager l'avenir de l'Armada avec optimiste


Dans la défaite, le directeur-général de l’Armada, Joël Bouchard, a louangé les joueurs, indiquant qu’ils avaient tout donné : «Les gars se sont défoncés. Ils ont tout donné. Je lève mon chapeau devant ce groupe de jeunes qui sont venus à un fil de passer en demi-finale et qui a été dirigé d’une main de maître par un excellent entraîneur en Jean-François Houle. Le seul point négatif, c’est que l’Armada n’aime pas perdre», a mentionné Bouchard après le match.
Du côté de l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil, il a parlé d’une grande série et d’une solide performance des deux équipes : «Quel grand match que ce 7e duel et quelle série nous avons joué face à l’Armada, qui ont joué du grand hockey! Je suis très fier de mes joueurs. Maintenant, on va se tourner vers la prochaine série demi-finale», a-t-il scandé.
Les Saguenéens éliminent les Cataractes
Consternation à Shawinigan : les Cataractes, favoris pour passer en demi-finale, ont perdu l’ultime et 7e match, au compte de 3 à 2.
Encore une fois, le gardien des Saguenéens, Christopher Gibson, y est allé d’une excellente prestation, ne concédant que deux buts sur les 30 tirs dirigées vers sa cage. De son côté, le vétéran, Christian Ouellet, acquis des Olympiques de Gatineau au début de l’hiver dernier, en a mis plein la vue, à l’offensive, avec deux buts et une passe.
Les Remparts éliminés
Après avoir mené leur affrontement face aux Moosehead d’Halifax, trois victoires contre aucune défaite, les Remparts ont été contrés par la suite. Encore à leur domicile du Colisée Pepsi, les Remparts ont perdu le 7e affrontement, dans un duel corsé qui est allé en prolongation.
C’est Jonathan Drouin qui a inscrit le dramatique filet engendrant l’élimination des Remparts, à 14;58 de la période de surtemps.
Première étoile de la partie, le joueur de 20 ans, Cameron Critchlow des Mooseheads, a marqué les quatre buts des vainqueurs. De son côté, le portier des Mooseheads,